cherryEVOLUTION :

« Il y a eu une période où l’exercice du Qigong et du Taijiquan n’était pas du tout évident. Le plus souvent, par différence de culture, de compréhension, de perspective, il se résumait en de simples mouvements de qymnastique avec un certain vernis d’exotisme. Les maîtres chinois ne donnaient pas facilement les principes véritables à l’Occident, et celui ci ne saisissait pas, ne souhaitait pas adopter les racines, les fondements particuliers de ces pratiques. Une sorte d’incompréhension, des à-peu-près et des déviations ont caractérisé beaucoup d’échanges… Je souhaite, ici, traduire ma reconnaissance à tous ceux : Maîtres, experts, enseignants, copains, avec lesquels j’ai travaillé, étudié souvent des années, qui ont transmis ce qu’ils savaient dans la mesure de leurs moyens ou de leur dimension personnelle, m’ont enrichi d’une expérience sérieuse, inaltérable. Ne pouvant les citer tous, j’aimerais dire combien je m’attache à poursuivre le chemin montré et préserver ce profond enseignement de toute déconsidération ou affaiblissement….

Jacques J. N.V.P : 30/10/2015

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.